Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2007 7 12 /08 /août /2007 22:11

Voici ma saga de l'été… et la première partie du trop long article annoncé dans Lost Highway… et fin du clin d'oeil 1997...



Crash.jpg


Le désir est toujours là. Le désir de cinématographe. L'envie d'aller plus loin, au plus vrai, au plus ouvert, au plus beau, au plus juste. D'ailleurs, au commencement, les seuls films dont je voulais parler dans ce blog : ceux qui m'emmenaient par là.


Mulholland-Drive.jpg

Autrement dit, je ne voulais pas parler de ce que je n'aime pas, ou moins. Que ce soit par prudence, par doute, par respect ou parce que vraiment, non, pas envie de consacrer du temps à ce qui, pour moi, ne rentre pas dans le champ. Du cinématographe. A la limite, aborder un divertissement particulièrement réussi pourquoi pas, je n'ai rien contre le divertissement, quel qu'en soit le support : il n'a souvent pas grand-chose à voir avec son support, il est ailleurs.

Donc, je suis intolérant, aussi. C'est difficile de parler de ça… Une salle de cinéma n'est qu'un lieu. Et la pellicule (ou équivalent) n'est qu'un support. S'y déroulent donc tout aussi bien, du divertissement, de l'animation, du documentaire, et puis parfois du cinéma. Septième art. Ce qui m'intéresse. Le reste, très bien : très bien de s'informer, de se divertir - ça m'arrive comme tout le monde, dans des salles de cinéma ou ailleurs - l'animation sûrement très bien aussi - je ne connais pas, pas mon histoire à ce jour. Difficile de parler de ça… Ce que je sais, aussi : mieux je vais et moins j'ai besoin de me divertir… parce que ça va, quoi ! Je préfère vivre que me divertir. Rien que de très normal.

D'un autre côté, et de mémoire : " L'art est ce qui rend la vie plus importante que l'art ". Je ne sais plus qui a dit ça, pas une giga-pointure il me semble, mais ça, quand même, fallait le sortir. Je trouve. Indépassable pour moi. A ce jour… 


Le-miroir.jpg

Ce que je n'aime pas : qu'on fasse passer des vessies pour des lanternes.

Donc, je suis intolérant, aussi.

Parce que, sans doute, ce qui peut être intéressant, c'est le débat. Mais il y a toutes sortes de débats, et comme je suis intolérant, aussi, je trouve qu'il y a différents niveaux de débats, et je n'ai pas envie de passer du temps sur certains. Autrement dit… il m'arrive de juger. CQFD. 


Minuit-dans-le-jardin-du-Bien-et-du-Mal.jpg

Je m'apprête à entrer dans un débat peut-être à la frontière de ces problèmes-là, en tout cas pour moi. Entre divertissement et art, entre débat sur quelque chose d'important… ou vraiment pas. Parce que. Aujourd'hui. Je n'arrive pas à voir comment on pourrait ne pas considérer, par exemple, que Clint Eastwood, Jean-Luc Godard, David Cronenberg, David Lynch ou Andreï Tarkovski, pour n'en citer que cinq, sont des cinéastes absolument majeurs - j'aime bien dire des " maîtres " -, et que je ne vois pas non plus ce que Quentin Tarantino viendrait faire par là.
 
Et là, c'est plus fort que moi, je sens que je vais m'énerver. Voilà, j'en suis là. A m'énerver.  


Pierrot-le-fou.jpg

Je vais recommencer…

J'ai vu Deathproof (Boulevard de la mort…) ce soir. J'ai, globalement, plutôt passé un bon moment (divertissant). Et en même temps, j'avais un goût dégueulasse dans la bouche. Comme quand j'ai vu Kill Bill, premier volume, où je m'étais parfois ennuyé. Là non. Mais il y avait le même goût. Il n'y avait presque que ce goût quand j'ai vu Pulp Fiction, mais je ne le comprenais encore que trop peu…

C'est alors que les problèmes commencent… 



(à suivre…)

Partie écrite le 9 juillet, arrêtée le 13 août.

 


Edit du 15 août 2008 : merci à Hamesh qui vient de me préciser via les commentaires que la citation "L'art est ce qui rend la vie plus intéressante que l'art" est de Robert Filliou.

Partager cet article

Repost 0
Published by D&D - dans MOIJE
commenter cet article

commentaires

Hamesh 14/08/2008 17:58

la citation est "L'art est ce qui rend la vie plus intéressante que l'art" de Robert Filliou.fuck artjust do it.

D&D 15/08/2008 04:00


Bonjour Hamesh,

Et merci beaucoup pour cette précision : j'ai ajouté un edit en fin du billet.


BAB 12/10/2007 00:17

De retour !Moi, j'ai vraiment passé un très bon moment avec ce film, mais bon, j'ai compris que tu veux parler d'autre chose, on verra... ;-)

D&D 12/10/2007 16:47

Oh : content de ton retour BAB. Là, tu t'attaques au "gros morceau" : bon courage !  :-)

Pascale 18/08/2007 11:51

Dans une note récente je disais ceci :"J’ai tout aimé, j’AIME tout, du blockbuster estival aux pépites dénichées au fond d’une salle art et essai...Je consomme avec délectation du cinéma de divertissement et je me rassasie de beauté, d’émotion et de culture ! Quel mépris ce serait de considérer qu’il y a un cinéma de divertissement futile et dérisoire et un 7ème art puissant et intello."C'est comme parler de musique et de Grande Musique... je trouve ça débile (mon côté intolérant j'l'assume...). Il n'y a que du bon et du moins bon et c'est uniquement subjectif, il n'y a pas de règles. Mon film préféré de 2006 était "The fountain" qui m'a transportée loin... très loin.. A d'autres ce film a filé de l'urticaire. Personne n'a raison et personne n'a tort...Tu comprends ??? Oui, tu comprends.Bon, je vais à la pêche pour voir comment je vais t'appeler... puisque tu as compris que Clint était "ma" propriété, tout va bien;-)

D&D 18/08/2007 20:05

Coucou Pascale,Merci de repasser par ici...Je tente une vraie réponse à ton commentaire dans mon prochain post, demain ou après-demain. En quatre lignes, je ne peux pas. Rarement d'ailleurs, hum, hum...

Pivoine 17/08/2007 19:28

Ah....... Vittorio de Sica - son chef d'oeuvre est incontestablement "Le jardin des Finzi Contini", avec Dominique Sanda (qui jouait aussi dans "Le conformiste", un film terrible de Bertolucci - rien à voir avec ses dernières réalisations). Dominique Sanda: un genre de belle blonde glacée à la Hitchcock, avec une voix de contralto... Il ne me reste plus qu'à attendre le post sur Almodovar ;-)

D&D 17/08/2007 22:53

Heureuse coïncidence : Le jardin des Finzi Contini passe actuellement à Paris, qui plus est dans une bonne salle. Je vais faire mon possible pour le voir... D'autant que Dominique Sanda, je l'ai vue sur scène : magnifique !

Neil 17/08/2007 09:11

Voilà qui est joliment écrit.Et je ne peux qu'être d'accord avec toi sur Boulevard de la mort, où je me suis ennuyé comme un rat mort. Par contre sur Pulp fiction je ne serais pas aussi dur... bon, c'est clair que ce n'est pas du Tarko, mais on ne va pas non plus comparer ce qui n'est pas comparable "_"

D&D 17/08/2007 12:33

Tout d'abord, merci de ta visite. Et comme souvent, je m'appuie sur le commentaire pour préciser mes questionnements...Ce qui m'intéresse aussi, c'est : quand certains peuvent comparer Tarantino à Tarko. Mais il convient de s'expliquer un peu et de ne pas crier au génie à tout bout de champ, sous peine de Pierre et le loup. Il y a des choses intéressantes là-dessus dans les cycles de désaffection pour le cinéma, y compris sur son versant divertissement. Et m'interroge aussi : quand certains trouveront fasciste que l'on puisse estimer que tout ne se compare pas. Evidemment, je ne suis pas d'accord. Mais ça pose la question de l'élitisme. Notamment la manière dont la parole serait ouverte, ou réservée aux inités. L'espoir c'est quand même qu'un maximum de gens aient envie d'aller voir Tarko, et sans partir avec le Damoclès du complexe d'infériorité : infondé, c'est entendu, mais parfois véhiculé (malgré lui ?) dans les discours critiques.  L'efficacité du boulot de Tarantino, et souvent des discours dessus, a d'ailleurs certainement à voir avec cette apparente absence d'intimidation. Un film de Tarantino peut s'absorber dans une passivité totale, en même temps qu'il proclame en permanence son statut d'oeuvre "originale",  "hyper créative"... Le Port Salut ?... Ou point de salut. (Pardon, je dois manquer de sommeil)

Présentation

  • : Le blog de D&D
  • Le blog de D&D
  • : analyses, critiques de films, notes sur des œuvres ou des artistes, et autoportrait en cinéma : petits dialogues et vie avec le septième art...
  • Contact

Dans les salles...

(et dans d'autres mots)

 

 

 

Un Château en Italie

- Valeria Bruni-Tedeschi

 

Un Château en Italie - Valeria Bruni-Tedeschi

 

Prince Avalanche

- David Gordon Green

       

 

Prince Avalanche - David Gordon Green

 

Tip Top

- Serge Bozon

 

Tip-Top---Serge-Bozon.jpg

 

La Bataille de Solférino

- Justine Triet

 

La Bataille de Solférino - Justine Triet

 

 

&

on en reparle

 

 

Spring Breakers

- Harmony Korine

 

Spring Breakers - Harmony Korine (02)

 

Frances Ha 

- Noah Baumbach

 

Greta Gerwig - Frances Ha

 

Cloud Atlas

- Wachowski

 

David Gyasi - Cloud Atlas

 

 

 

Recherche

Contact

D&D