Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2007 6 06 /10 /octobre /2007 23:41

Le-miroir-1.jpg


Dimanche, je crois… J'ai trois ans. Est-ce que c'est loin ?... Papa et Maman, ou Maman et Papa, m'emmènent dans un nouvel endroit : ce sera l'envers. Ils ne m'emmènent pas chez... le coiffeur. Au cinéma, pas un lieu ou une destination : un départ. Ce jour-là a changé ma vie. C'est tout.

Ils ne pouvaient pas savoir, se seraient effrayés sinon : trop petit pour qu'ils puissent vouloir m'offrir un départ... C'est arrivé. Je suis parti. Peut-être que je ne veux pas revenir. Ou pas seulement... J'étais tout petit, comme on dit, mais il y avait déjà beaucoup dans ma vie. Est-ce qu'il y avait déjà tout, comme certains disent aussi ? Au moins Maman et Papa, ou Papa et Maman, surtout. Et puis je suis parti : pas seul, en les emmenant. Depuis, j'ai continué : j'essaie d'emmener qui j'aime. D'accompagner aussi, bien sûr. Sentimental aussi, comme tout le monde. Tout, comme tout le monde.

Je recommence.


Le-miroir-2.jpg


Peut-être que je ne veux pas revenir. Pourtant, je suis déjà revenu de beaucoup, au cinéma : des premiers émerveillements, des premières illusions, comme des premiers mensonges, et des suivants suivantes suivants... J'espère pouvoir/apprendre à faire le tri, que l'émerveillement reste - celui du vivant, celui qui a la vie pour endroit -, mensonges et illusions presque tous démasqués.

Pour l'instant, je reste, là, aussi : au cinéma.

C'est parti de rien, ça n'avait l'air de rien. Ce n'est que moi. 



Le-miroir-3.jpg


Comment nous avons quitté l'appartement ? Je ne vois que le hall, ça commence là : avec les affiches. La promesse : nous allons voir Bernard et Bianca. Est-ce que je m'attends à quelque chose de précis ? Je ne crois pas. L'affiche attend, elle n'est pas seule...

Bernard et Bianca, dans le titre, ça sonne déjà comme Papa et Maman, ou Maman et Papa, ou ce que j'en imagine/sens/comprend. Presque tout ce que je prends avec moi du monde, que je pourrais dire, à cet âge-là. L'entrée en maternelle a pourtant déjà dû passer. Je m'en souviens aussi, mais pas le sujet ici. Et ce n'était pas un sujet, pour moi. A peine un lieu, une destination quotidienne : sans départ possible.

Bernard et Bianca... Et tout à côté, dans mon souvenir, et presque en même temps, cette image aussi fascinante de la gueule d'un grand monstre, quelque chose comme ça, immense qui va fendre la surface de l'eau où nage une silhouette... Je ne sais pas si j'ai eu peur. Fasciné... Etait-ce  la suggestion de la nudité de la nageuse ? La naissance de la violence ? Est-ce que je sentais que cette autre affiche, là, j'avais à peine le droit de la voir ? Ce que promettait cette affiche n'était pas pour le petit garçon...



Le-miroir-4.jpg


Donc, là, j'ai su que j'allais grandir, qu'on grandissait. Parce qu'un jour j'aurais le droit de voir ça, aussi. 

Alors, ce jour-là, j'ai dû sentir que j'allais mourir. Aussi.

Et surtout Maman et Papa, et Papa et Maman.



Le-miroir-5-copie-1.jpg


Un simple dessin animé, avec deux petites souris qui luttent, une libellule épuisée, d'autres grandes mâchoires pleines de dents s'abattant sur un orgue... et, déjà rempli, je savais qu'il y aurait encore d'autres choses après, et avec des " vraies " personnes, et j'ai vu, à l'écran, quelque chose qui ressemblait à l'éternité...

Donc, c'était possible. Tout était possible.

L'envers et l'endroit.



Le-miroir-6.jpg


Le cinéma a failli me tuer.

Non. C'était moi.

 

(to be continued…)



Le-miroir-7.jpg


PS : Titre original du dessin animé ? The Rescuers... Bien sûr, je ne le sais pas depuis longtemps, et cela reste encore très private joke, pour l'instant...

PPS (ben oui !) : je ne vais sans doute pas pouvoir m'empêcher d'exposer un peu, prochainement, ce que je tente de faire avec ce blog, qui doit donner l'impression de partir - à deux à l'heure ;-) - dans tous les sens , pour l'instant… :-)

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

comprendre 03/09/2008 01:30

Tu sais, cette scène de la grande machoire pleine de dents, c'est une nouvelle expression de ta peur de la castration qui, décidément, revient fréquemment dans tes écrits. Freud précisait que cette peur survient chez l'enfant dès lors qu'il comprend que les femmes n'ont pas de pénis, il croit qu'elles ont subi une castration et que, peut être, il la subira également. Ce noeud psychologique, tu aurais normalement dû le surmonter vers l'âge de 5 ou 6 ans. Es-tu suivi actuellement ? Un conseil, attends d'avoir réglé ce "problème" avant de visionner le film "Teeth" car il y a quelques scènes d'émasculations par voie vaginale qui pourraient générer chez toi une amplification, consciente ou inconsciente, de ta crainte de l'émasculation ce qui risquerait, in fine, de déboucher sur une psychose. ça serait vraiment dommage, d'autant plus que les cas de "vagina dentata" (vagin doté de dents) sont relativement rares... Allez, photo illustrative !Bon, maintenant que MOIJE nous a décrit l'horreur qu'il a ressenti lorsque ces parents l'ont entrainé vers cette immense machoire pleine de dents (ça a dû être coton à gérer l'Oedipe après cette trahison de l'enfant, confronté à la matérialisation de sa peur d'être émasculé ! Si ça se trouve, cette expérience "Bernard et Bianca" est un traumatisme pour toi, il faut vraiment que tu en parles en consultation !), on va pouvoir parler cinéma ;) Ma première expérience cinématographique, ce n'était pas des petites souris en dessin animé. Non. Moi c'était "E.T.", à un âge proprement inapproprié (les doigts d'une main). En plus, je n'aime pas ce film. Comme quoi, les premières expériences cinématographiques semblent assez fréquemment décevantes. Comme d'autres. Illustration. Excuses. Bonne nuit ! comprendre

D&D 03/09/2008 11:11



Non mais tu te rends compte de ?$***[[\^@&

FFC 08/10/2007 19:52

Moi j'aime bien quand ça part dans tous les sens.

D&D 08/10/2007 23:37

Oui et non (ma réponse préférée). Content de te revoir en ces pages ;-)

Fredogino 08/10/2007 00:06

Ha, ha... En tout cas ma fidélité ne vaut que par ton talent...

D&D 08/10/2007 00:53

Arrête, je vais rougir... Non, continue... euh, ça fait un peu porno à l'oreille comme phrase, ça, non ? :-)Mon talent ?... Je ne sais pas (si j'en ai)... Mais ta générosité, oui, ça. Je sais. ;-)

Fredogino 07/10/2007 23:00

Et la jolie rousse, j'ai un peu honte mais je ne vois pas qui c'est...Pour le reste, entre Bernard et Bianca et les dents de la mer, à 3 ans, il n'y avait pas photo... B et B, c'est du très grand...

D&D 07/10/2007 23:44

La jolie rousse, en fait, est blonde, je ne sais plus si c'est un effet de soleil couchant... ou une photo un peu infidèle... Plus important : elle s'appelle Margarita Terekhova et est l'interprète principale du Miroir de Tarkovski où elle est simplement sublime... :-)Et ouais, heureusement que j'ai pas vu Les dents de la mer ce jour-là, t'imagines ce que j'écrirais aujourd'hui sinon ?... Je veux dire : ce serait encore pire...

Coumarine 07/10/2007 21:41

Je ne sais pas bien sûr ce que tu veux REELLEMENT faire de ce blog...tu nous le diras sans douteMais...comment c'est possible de parler cinéma en parlant émotions personnelles, par le biais d'une écriture aussi personnelle?Je recommence (ben oui, moi aussi...)Ce qui m'a scotché la premeière fois que j et'ai lu, c'est cette façon que tu as d'écrire...un jour je t'expliquerai..Bonne soirée mon Prince

D&D 07/10/2007 23:38

Oh ma Reine, je crois que tu perçois au plus près ce que je veux faire...Et ton commentaire me touche beaucoup. Beaucoup...Bonne fin de soirée à toi aussi. :-)

Présentation

  • : Le blog de D&D
  • Le blog de D&D
  • : analyses, critiques de films, notes sur des œuvres ou des artistes, et autoportrait en cinéma : petits dialogues et vie avec le septième art...
  • Contact

Dans les salles...

(et dans d'autres mots)

 

 

 

Un Château en Italie

- Valeria Bruni-Tedeschi

 

Un Château en Italie - Valeria Bruni-Tedeschi

 

Prince Avalanche

- David Gordon Green

       

 

Prince Avalanche - David Gordon Green

 

Tip Top

- Serge Bozon

 

Tip-Top---Serge-Bozon.jpg

 

La Bataille de Solférino

- Justine Triet

 

La Bataille de Solférino - Justine Triet

 

 

&

on en reparle

 

 

Spring Breakers

- Harmony Korine

 

Spring Breakers - Harmony Korine (02)

 

Frances Ha 

- Noah Baumbach

 

Greta Gerwig - Frances Ha

 

Cloud Atlas

- Wachowski

 

David Gyasi - Cloud Atlas

 

 

 

Recherche

Contact

D&D