Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2007 6 03 /11 /novembre /2007 01:04
En déplacement. On dit comme ça.

Quelque chose s’est déplacé ?

Non. Juste moi. Le blog se dévoile petit à petit.

Mais je suis le premier désolé pour mes intermittences.

Je recommence.




Ceci n’est pas un blog sur l’actualité cinématographique.


Faire court : exposition d’un dialogue intime avec le cinéma.


Dialogue ?… Je crois. Le cinéma me fait me déplacer.


Pas en ce moment. Là, c’est un tunnel professionnel. Mais on s’en fout, ici.


Ici : le cinéma est le cœur de ma vie. Et pas seulement ici. Mais : pas seul au cœur non plus.



jlg-jlg.jpg


Il y a plein de blogs sur l’actualité cinématographique…


Et c’est très bien.


Des cinéphiles, des cinévores, des amateurs, des amants, ce que tu veux, parfois de belles ponctuations simplement…


Et c’est très bien. J’adore. J’en suis quelques-uns…


Il y a d’autres possibles. Dont peut-être celui-ci.



Stalker.jpg


L’intime m’importe dans son possible universel (bonjour, ma Reine...
;-) ).

Répétons, répétons : voudrais emmener qui j’aime.


Aussi : qui m’aime un peu.


Je trouve que : le cinéma est un cadeau. Nécessaire. Mais cela peut-être la peinture, par exemple. Bien sûr. Ou pourquoi pas les deux. La musique ? Tu m’as compris. Photographie. La littérature. Les petites paroles très utiles… Les échos… du vivant…


Ouvrir encore. C’est tout. Pas déchirer. Pas à tout prix. (Déc)ouvrir. 





Petit sentiment d’avoir à mettre un peu d’ordre dans mes premiers machins-choses.


On appelle ça des catégories, ce que tu veux.


Alors (parce que ça va continuer), sans hiérarchie, et à ce jour :  

   Un certain regard…
   Un jour, un café…
   Tentative d’un autoportrait…
   Ici et maintenant (la vie du blog) : No film last night
   MOIJE (d’où je parle) : Ma vie sexuelle, les trucs sur TarantiNO
   Diagonales (au travers de différentes œuvres, et si possible pas en travers) : Peur générationnelle
   Ailleurs (autre approche - et strictement cinématographique - des affinités électives, que les liens) : Lost Highway  
   TOIQUIVOIS (analyses, critiques, ce que tu veux) : Zodiac

Qu’elle est petite pour l’instant, cette dernière rubrique. Pur hasard, peut-être. A ce jour, je trouve que : la puissance cinématographique de 2007 est concentrée dans son premier semestre. Et le blog est né ensuite. Je reviendrai peut-être sur certains films. Cela dépend : quand j’aurai l’impression d’écrire ce que je n’aurai pas vraiment lu ailleurs - et, exception passée, quelque chose de positif. Sinon, je préférerai recommander, Ailleurs. Mais il reste quelques films que je veux absolument ou résolument voir et dont le hasard ou la fatigue m’a pour l’instant privé :
Alexandra, le Rohmer, le Van Sant, le Weerasethakul, Richard O, Boarding Gate, j’en oublie sûrement, là, tout de suite. J’en ai vu bien d’autres depuis Zodiac. Mais rien d’incontournable pour moi. Ou je n’avais rien à dire de « nouveau » ou de personnel… Je sais que j’irai voir Jesse James…, aussi. Parce que ça m’intéresse la manière dont Pascale le défend, le défend et le défend. Mais je n’aurai peut-être rien à dire dessus. Ou rien de plus. Et peut-être je recommanderai simplement d’aller voir le film et d’aller lire les articles de Pascale, Ailleurs. Mais je n’ai pas encore vu le film. Alors je ne peux pas me permettre. Pas encore… :-)

Il est possible que je ne puisse pas retourner au cinéma avant trois semaines encore (Très douloureux, mais cela ne m’empêchera pas d’écrire : puisque je suis bavard. Tu le sais peut-être déjà. Et la notion d’actualité n’est pas essentielle pour moi. Sauf exception, comme d’hab’, quoi !)... Question d’horaires de travail. Le tunnel. Mais il y a
Opening Night, que j’ai posé sur le lecteur DVD – je n’ai sans doute pas fini de raticionner ;-) – parce que j’en ai besoin. Parce que ce tunnel n’est qu’une épreuve où il y a bien plus à perdre que possiblement à gagner (je veux dire ouvrir). Alors j’ai besoin de ce film pour me rappeler que : il ne faut pas lâcher, ni oublier les belles exigences, que tout ce qui ne détruit pas rend plus fort. Et ouvre…  Et maintenant, un peu quand même : je la ferme !
 

Twin-Peaks---Fire-Walk-With-Me.jpg


PS (ben oui, qui a vraiment cru que j'allais la fermer ?) : ce billet a déjà quelques temps, donc... L'ironie du sort : la visibilité des nouvelles catégories ne sera pas immédiate, le sésame - qui semble ne pas avoir failli - ne m'est prêté que par intermittence, aussi. Dans l'attente de la fin du bug pour un fonctionnement plus fluide, hors mes propres débordements actuels...

Partager cet article

Repost 0
Published by D&D - dans MOIJE
commenter cet article

commentaires

poteet 21/12/2007 13:06

"tout ce qui ne détruit pas me rend plus fort", merci, j'avais besoin de lire cette phrase aujourd'hui....c'est quoi raticionner ou ratiociner???? pour en rajouter une couche, je me rend compte que je n'ai pas le quart de ta culture cinématographique, tout du moins, je ne vois pas le quart de ce que tu vois dans les films, ça va finir par me foutre les boules...(de noël...) :Da demain

D&D 21/12/2007 19:52

Mince, c'était pas simple aujourd'hui, alors ? Ou c'est pour partir du bon pied ?Raticionner, c'est littéraire, et ça veut dire raisonner d'une façon trop subtile. En fait, c'est un "reproche" qui m'a été fait quelques billets plus tôt, et, sauf erreur de ma part, avec une nuance de "rabacher sur des vieux trucs" pour faire court : parce que j'ai/avais tendance à parler davantage de films ne se situant plus dans l'actualité cinématographique. Mais, comme on dit : c'est mon choix... Et essayer de rendre les nuances de mon ressenti, aussi. :-)Sinon, mieux vaut sans doute que tu prennes mes références dans l'autre sens : tu ne les as pas toutes vues. Tant mieux : ça te fait découvrir des trucs, peut-être tu auras envie d'en voir certains à l'occase, ou je t'en conseillerai un ou deux avec le temps. Comme c'est chez moi, comme on dit, je parle de ce qui me tient le plus à coeur, mais je n'ai pas une culture très vaste. Je connais un peu le cinéma contemporain, et encore, essentiellement le cinéma français et nord-américain ;-)

gari 06/12/2007 01:04

merci pour ton passage D&D , et content que cette toile te plaise , tu vois y a aussi de la douceur chez mon blog ;) je t'ais piqué cette photo de mec qui crie , elle va me servire pour une prochaine toile , j'espère que tu est ok ;) je mentionnerais ton article pour cette photo  avec un lien direct ;) merci D&D  !!

D&D 06/12/2007 01:13

Coucou Gari,J'avoue que je ne doutais pas vraiment de cette douceur :-)Tu sais, les photos ici sont choisis avec beaucoup de soin, avec le souci d'être le plus fidèle possible à l'esprit des oeuvres dont elles émanent. Et leur circulation ne peut-être qu'une joie ! Alors, sers-toi tant que tu veux ici, et c'est très sympa de mentionner l'article.J'ai hâte de voir cette prochaine toile !

FFC 09/11/2007 16:51

Déplacements, ce mot résume bien ma vie aussi !

D&D 10/11/2007 14:16

Bonjour FFC, je crois que je comprends, en effet... :-)

Fredogino 06/11/2007 15:05

La différence est là. Et je l'aime.

D&D 07/11/2007 13:29

Merci Fredo. :-)Dis-donc, tu m'avais l'air bien dans le jus, toi aussi, ces derniers temps... J'espère que ça va mieux... Enfin bon, je passe vérifier ça au plus vite ;-)

Pascale 05/11/2007 08:58

T'énerve pas, ça ira mieux icihttp://surlarouteducinema.hautetfort.com/archive/2007/05/25/apres-lui-de-gael-morel.html

D&D 07/11/2007 13:22

J'ai plus que hâte que hâte de voir tout ça... Qu'est-ce que tu as bien pu faire encore ? :-)

Présentation

  • : Le blog de D&D
  • Le blog de D&D
  • : analyses, critiques de films, notes sur des œuvres ou des artistes, et autoportrait en cinéma : petits dialogues et vie avec le septième art...
  • Contact

Dans les salles...

(et dans d'autres mots)

 

 

 

Un Château en Italie

- Valeria Bruni-Tedeschi

 

Un Château en Italie - Valeria Bruni-Tedeschi

 

Prince Avalanche

- David Gordon Green

       

 

Prince Avalanche - David Gordon Green

 

Tip Top

- Serge Bozon

 

Tip-Top---Serge-Bozon.jpg

 

La Bataille de Solférino

- Justine Triet

 

La Bataille de Solférino - Justine Triet

 

 

&

on en reparle

 

 

Spring Breakers

- Harmony Korine

 

Spring Breakers - Harmony Korine (02)

 

Frances Ha 

- Noah Baumbach

 

Greta Gerwig - Frances Ha

 

Cloud Atlas

- Wachowski

 

David Gyasi - Cloud Atlas

 

 

 

Recherche

Contact

D&D