Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2007 7 23 /12 /décembre /2007 04:37

Cette entrée ne relève pas de ma Tentative d'autoportrait… mais quand elle commence, j'ai encore seize ans.

Hall d'entrée d'un cinéma. Tout en longueur. Avant même les portes vitrées qui donnent accès aux caisses,  la rue s'engouffre dans ce hall, souvent la pluie, parfois le froid.

Sur les côtés, des parois vitrées : je me promène entre… Entre les images et les affiches protégées des films d'aujourd'hui ou de demain, du mois prochain et tout à coup, il y a ça : 


undefined

C'est tout. Rien d'écrit. Un film, je suppose : à cause du graphisme, et de l'environnement.

Première énorme campagne marketing que je verrai, mais ce n'est pas mon sujet, ici.

Cela part de : je ne comprends pas. Je ne comprends pas ce que je vois. Je tente une hypothèse, la devinant trop imprécise, probablement erronée.

Qu'est-ce que c'est que ce truc ?

On dirait une mâchoire…


undefined

Ouais… Pas très futé, le D&D… Une mâchoire, vraiment ?... Non, ça ne peut pas être ça… Pourtant, ce que je vois, et sans pouvoir encore réinterroger mon regard, là où ça s'agrippe sans vouloir en démordre : ce truc jaune-orangé, qui m'évoque au mieux une sorte de bouche ouverte… Ben voyons, avec des dents rondes, bien sûr. 

Mais c'est là : ce qui a attrapé mon regard.

Est-ce que j'ai tellement envie d'embrasser ou de mordre à cet instant-là ?

Il n'y a rien à faire : je ne " vois " pas… De même qu'une fois que tu as vu la chauve-souris, une fois que ton regard a épinglé la silhouette noire: très difficile de revisualiser le truc jaune-orangé, de le faire repasser… au premier plan.

Je recommence.


undefined

Alain, le philosophe - j'en ai lu trois, permettez que j'étale -, rappelle dans ses Propos sur le bonheur que toute cruche a deux anses (souvenons-nous que je ne suis pas misogyne). Une qui permet à la main de soulever facilement l'objet. Une qui lui fait mal (à la main, j'espère que tout le monde suit) dans la même action.

Autrement dit, non seulement face à un événement, mais aussi bien face à quelqu'un ou une œuvre ou ce que tu veux, il y a une manière de " prendre " (ce qui est en train d'arriver) qui préserve - et cela peut-être l'amour -, et une manière qui blesse - et… motus à ce jour.

Après, soit on se livre uniquement, pieds et poings liés, à la spontanéité. Soit, parfois, il faut opter ;-)

Aimer quelqu'un pour ses " qualités " : n'est-ce pas vouloir consommer l'autre ? Aimer quelqu'un pour ses " défauts " : d'abord sauver sa propre peau ? Je fais aussi court que possible. Je veux dire que : ce n'est pas là que ça se joue, le côté qui préserve et celui qui blesse. Vers la justesse, nous n'aimons pas nos proches en étant animés par la conviction que les autres ne mériteraient pas notre amour.   

Mais j'ai déjà parlé un peu de ça, et je me suis promis de faire court, malgré le sujet. 


undefined

Suite et fin au prochain épisode, le prochain billet ou juste après : je l'écris pour le faire… tralalalalère...



PS : ben oui, sur la dernière photo avec Catwoman, c'est moi, dans ma tenue disco. C'te question, encore…

PS2 : on ne dirait peut-être pas encore comme ça… mais ceci est intimement lié à mes secondes visions de My Blueberry Nights, Paranoïd Park, La nuit nous appartient, Michael Clayton et I'm not There… retralalalère…


undefined


nti_bug_fck

Partager cet article

Repost 0
Published by D&D - dans MOIJE
commenter cet article

commentaires

comprendre 15/04/2011 19:32



Rien à redire ? Si, il faut conclure. Et bien.






D&D 16/04/2011 14:02



:-)))


Je crois que tu viens de trouver le meilleur interprète de Batman à ce jour (enfin !).



comprendre 02/04/2011 11:28



Mes commentaires ayant tendance à "conclure" les participations sur tes articles, je vais donc m'abstenir d'intervenir sur "John John" pour lequel, c'est visible, tu as investi du temps et du
coeur, deux choses dont tu es pourtant pourvu en quantité infime, c'est dire l'importance de la production !. Un saut dans le passé, et nous voilà face à un D&D inquiet, s'interrogeant sur la
mâchoire aux dents arrondies, ignorant la petite Mylène qui le regarde avec envie de l'autre côté de la rue, cette petite Mylène qui a, depuis, été admise à Saint Anne suite à ses chocs
émotionnels à répétition. Ce D&D va certainement s'interroger dans les heures qui suivront sur les personnages angoissants qui dansent dans le clip de Prince, sur ce visage froid que l'on
présente comme un "super héros" alors même que tout le monde devine Julien Lepers derrière le masque, sur cette machine puissante de chrome noire qui semble pénétrer la nuit. La batmobile, une
métaphore érotique ? Il a décidément les idées tordues ce jeune D&D... D'ailleurs, à l'époque, il n'avait pas encore lu Alain, dont il ne retiendra plus tard qu'une vague histoire de anses,
version pompeuse de l'adage "chaque pot à son couvercle", inutile d'avoir insisté six mois sur les pensées pour retenir cette anecdote qui sent la fatigue et l'alcool de prune. D'autres lecteurs
se rappelleront avoir vu ce film dans de plus jeunes années, accompagnés par leurs mamans, à l'UGC Part Dieu de Lyon, lorsque les places étaient encore à 25 francs, et que ceci reste l'un premier
souvenir cinématographique "précis" dans leur courtes et insignifiantes vies dans le rapport au 7e art (ma pièce de cuivre qu'ils ne connaissent même pas les six premiers et ont sauté directement
sur le 7e, décidément tout fout le camp). Heureusement, plus tard, ces quelques moments d'interrogation puérile seront un réconfort lors des longues et inutiles téléconférences d'un D&D
devenu adulte, l'esprit tourné vers Lisbonne, le regard flottant, son attention essayant vaguement d'interpréter les babillages de son client quant à la définition de "la nouvelle orientation
stratégique" de son enseigne. Ses doigts tapent en rythme, doucement, sur le paquet de cigarettes. Get the funk up !... Batman ! Et il recommence.



D&D 05/04/2011 14:12



:-)))


Pétard, mais c'est TOITU qui devrais tenir ce blog ! Que redire à tout cela ?


Rien. Tout est vrai. Faudra que je relise ce billet que j'ai un peu oublié et qui t'auras au moins donné une belle "capacité de déchainement".


&


L'hiver prochain sera moins rude pour MOIJE ;-)



FAB 28/12/2007 18:16

J'ai pas trop aimé Catwoman. Michele a fait mieux que ça ( oui je l'appelle Michele, on est pote ). What else ?Code de validation : RAT. Trop marrant over blog.

D&D 28/12/2007 23:38

Euh... tu pourras me la présenter ?... Allez !... Alleeeeeeeeez... OB is watching you. Nous en avons maintenant la preuve.  :-)

tophe 26/12/2007 14:41

ça y est D&D en lien chez moi , à bientôt  :0014:

D&D 26/12/2007 20:29

Ah oui ? Ton éclectisme supplante le mien alors :-)Merci. Et tous mes voeux de succès pour ta soirée de St Sylvestre ;-)

poteet 25/12/2007 20:35

aujourd'hui je n'ai rien à te dire j'attends que les petites bulles de champagne soient parties..... ah non non,  je parle pas des miennes....j'espere que t'as passé un bon reveillon....non je suis sure que t'as passé un bon reveillon....

D&D 26/12/2007 03:35

Hé hé... Oups... Pas faux tout ça... euh...  C'est vrai. Tout est vrai. Certes, je ne roule pas sous les tables, mais oui : bulles de champagne plein la tête, et aujourd'hui encore !Et oui, très bon réveillon, idem jour de noël : très vivant et très joyeux. Et splash ! Blop ! Wizzzz...J'espère que toi et tes proches aussi :-)

Présentation

  • : Le blog de D&D
  • Le blog de D&D
  • : analyses, critiques de films, notes sur des œuvres ou des artistes, et autoportrait en cinéma : petits dialogues et vie avec le septième art...
  • Contact

Dans les salles...

(et dans d'autres mots)

 

 

 

Un Château en Italie

- Valeria Bruni-Tedeschi

 

Un Château en Italie - Valeria Bruni-Tedeschi

 

Prince Avalanche

- David Gordon Green

       

 

Prince Avalanche - David Gordon Green

 

Tip Top

- Serge Bozon

 

Tip-Top---Serge-Bozon.jpg

 

La Bataille de Solférino

- Justine Triet

 

La Bataille de Solférino - Justine Triet

 

 

&

on en reparle

 

 

Spring Breakers

- Harmony Korine

 

Spring Breakers - Harmony Korine (02)

 

Frances Ha 

- Noah Baumbach

 

Greta Gerwig - Frances Ha

 

Cloud Atlas

- Wachowski

 

David Gyasi - Cloud Atlas

 

 

 

Recherche

Contact

D&D