Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 05:05



Le Chant des oiseaux


Je sors du film d'Albert Serra tout sourire, on dit comme ça, ayant un peu oublié que nous n'étions pas dix, et que cela m'avait fait un peu mal en entrant dans la salle.

Je traverse un couloir du cinéma, un jeune homme m'arrête d'un : "C'était dur, quand même !"… Il a un beau sourire ouvert, le regard qui va avec, et l'air d'un étudiant curieux et vif. Je ris et reformule spontanément, sans malice : "Ça a été dur, pour vous ?". Il est peut-être un peu surpris, ou craint le malentendu : "C'était beau… Mais vous n'avez pas trouvé ça dur... par moments… la fin ?"…

Non.

Rires, bref, et bonnes soirées : c'est allé très vite.

Je sors, bientôt minuit, et quand j'allume ma cigarette, je comprends que je n'ai pas envie de rentrer. Mais la ville me déçoit un peu, elle manque d'intensité, du moins, à portée de main. Tant pis. Je marche. Ce n'est pas grave. Je marche. Je regarde quand même, les quelques passants, les bars encore ouverts, pas envie de m'enfermer, je marche….
 


Le Chant des oiseaux


Un regret m'amuse : aurais-je dû préciser ? Mais c'était trop rapide. Question de  rythme.

J'aurais pu préciser que j'étais venu ce soir, parce que je me sentais suffisamment disponible pour un film qui ne cèderait rien à ma passivité. J'aurais pu ajouter que c'était une surprise pour MOIJE, de ne pas avoir trouvé ça dur du tout, précisément - ou peut-être un peu le fauteuil alors, comme souvent - mais que là, simplement, tellement simplement, j'avais été , comme rarement.

Et comme si le film densifiait davantage ma présence plan après plan, au cœur de ses longues marches, de ses humbles efforts, de ses bruissements. Et cet humour…

Et j'aurais presque pu ajouter comme c'était joyeux, aussi, de croiser ce sourire et ce regard ouvert qu'il trimballait, ce garçon, après un film comme ça. Et… à son âge… Et… par les temps qui courent (tant), mais que, non, j'espérais ne pas être totalement devenu un vieux con, ce n'était pas ça, seulement j'aurais certainement trouvé ça très, très dur, MOIJE, à son âge, si tant est que j'eusse alors reconnu ce film. Peut-être. Je ne sais pas. Je ne saurais même pas quoi en dire aujourd'hui. Et même, je sais que je ne le recommanderais guère, ou à quelques amis très proches, avec toutes les formules de précaution dont je passe la vie à m'encombrer.

Simplement, il y avait trop de films, déjà, que je n'avais pas ressenti aussi vivement les corps, la terre, le sable, les pierres, le soleil, j'en passe, et la grandeur fragile du vivant. Son dérisoire. Son éphémère. Son humble mais entêté pied de nez à l'oubli. Son cinéma.



Le Chant des oiseaux


Partager cet article

Repost 0
Published by D&D - dans TOIQUIVOIS
commenter cet article

commentaires

Gilles Arnaud 09/02/2009 08:19

Bonjour,Je ne suis pas surpris ue tu aies fait un article sur le second film d'Albert Serra, je savais bien que j'avais trouvé un cinéphile qui ose et prend des risques, au détour d'ne salle sombre.Je me permets de mettre en lien une émission de France Culture où Albert Serra participe à un entretien sur son cinéma, sa démarche, etc. :http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/avventura/index.php?emission_id=110060163Comment ça blog en pause ?AmitiésGillou

D&D 10/02/2009 04:40



Bonsoir Gillou,

Merci bien pour le lien. J'irai écouter ça avec grand plaisir.

Sinon... ben... euh... en pause, quoi... Période très délicate (mais ça va !)... Et je reviendrai ;-)

A bientôt chez toi !


comprendre 07/02/2009 22:40

On me dit dans l'oreillette que ça s'écrit "Rourke".Je réponds que je suis un peu poète et un peu vagabond et que je n'ai jamais connu ni patrie ni patron.Et j'ajoute "tadkons" pour la rime.Bonne nuit.

D&D 08/02/2009 03:59


Quel numéro, quand même :-)

Bon dimanche, mon cher.


comprendre 07/02/2009 22:35

Tiens, le voilà M. Roorke dans Animal Factory. Enjoy !
D&D - Divertissement et Découvertes

D&D 08/02/2009 03:57


"D&D" lol

Mince, j'avais carrément oublié sa tête dans ce film, en fait.


comprendre 07/02/2009 22:31

ça m'a fait penser au livre "l'homme qui rétrécit" pour ce qui est de l'histoire extraordinaire (I've-never-seen-anything-like-this-before).Pour ce qui est de Roorke, ou Monsieur la clinique de chirurgie esthétique est ma deuxième maison, j'espère que tu te rappelles son rôle mémorable de travesti dans animal factory ? ;) Pour ce qui est du film "The wrestler", la bande annonce ne présage rien de "bon". Mais il est dit "don't juge a book by his cover"... J'suis pas sûr de vouloir juger, priorisation est une bonne excuse, je te l'emprunte ! (à propos d'emprunt, si tu as une centaine de milliers d'euros de trop...).

D&D 08/02/2009 03:56



Puréeeeee, encore ni lu ni vu L'Homme qui rétrécit... Tant de choses à découvrir... (Faudrait fumer moins :-) )

Je crois que j'avais bien aimé le Mickey dans Animal Factory, mais c'était peut-être par sympathie persistante pour lui. Je n'ai aucun souvenir du film (à part son rôle de travesti, en
effet).

Sinon, c'est vrai que ta citation pourrait devenir un mantra, tant les bandes-annonces peuvent parfois me consterner.

Enfin, pour l'emprunt, excuse-moi, mais je ne prête qu'aux banques si l'Etat se porte garant pour elles :-)



comprendre 07/02/2009 02:05

J'y suis y'allé (je ne suis pas à une faute d'orthographe ou de grammaire de plus sur un de mes comm...) et je suis plutôt mitigé. C'est beau sinon. Quelques longueurs. Pas été pris par le scénario (la trame j'entends), l'idée générale est intéressante. Voilà, mon opinion à MOIJE c'est que c'était moyen-sup. Autre film très mis en valeur "the wrestler" de Aronofsky. Soirée sympa sinon, sans plan de relance ;) Bon week-end ! comprendre

D&D 07/02/2009 02:14


OK, merci pour ton retour. Nous en reparlerons plus avant si je me décide... Mais j'ai des films à revoir avant, que je pense continuer à prioriser...

Ah ouais, The Wrestler... Pareil... Très hésitant... Plutôt pour Rourke, mais les "performances", au mieux, m'indiffèrent, alors j'espère qu'il ne se réfugie pas là-dedans...

Bonne chose que cette "soirée sympa" alors ;-)



Présentation

  • : Le blog de D&D
  • Le blog de D&D
  • : analyses, critiques de films, notes sur des œuvres ou des artistes, et autoportrait en cinéma : petits dialogues et vie avec le septième art...
  • Contact

Dans les salles...

(et dans d'autres mots)

 

 

 

Un Château en Italie

- Valeria Bruni-Tedeschi

 

Un Château en Italie - Valeria Bruni-Tedeschi

 

Prince Avalanche

- David Gordon Green

       

 

Prince Avalanche - David Gordon Green

 

Tip Top

- Serge Bozon

 

Tip-Top---Serge-Bozon.jpg

 

La Bataille de Solférino

- Justine Triet

 

La Bataille de Solférino - Justine Triet

 

 

&

on en reparle

 

 

Spring Breakers

- Harmony Korine

 

Spring Breakers - Harmony Korine (02)

 

Frances Ha 

- Noah Baumbach

 

Greta Gerwig - Frances Ha

 

Cloud Atlas

- Wachowski

 

David Gyasi - Cloud Atlas

 

 

 

Recherche

Contact

D&D