Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 23:55
 
 Espelho Magico - Manoel de Oliveira


Samedi matin, dans le cadre de l'intrigant festival Parfums de Lisbonne, Le Miroir magique, dernier film sorti en France de Manoel de Oliveira, était reprogrammé. Si la première vision du film m'avait offert un plaisir sans faille, la seconde a achevé de m'enthousiasmer ! Il était d'ailleurs temps que j'apprenne qu'il venait "à la suite" du Principe de l'incertitude, l'un des rares que j'ai manqué depuis une quinzaine d'années, depuis Le Jour du désespoir et Le Val Abraham. J'attendrai maintenant de découvrir ce Principe et de revoir ce Miroir - même s'il peut fort bien se découvrir seul - pour y revenir. Plus que passionnant pour MOIJE, donc !

La séance s'est terminée par un (trop court) échange avec Diogo Doria, acteur complice de Oliveira depuis longtemps - un quart de siècle -, dont l'énergie et la générosité m'ont également impressionné.

Il a notamment été question de la collaboration entre Oliveira et l'écrivain Agustina Bessa-Luis, de cette écriture "pas faite pour être jouable" selon les canons convenus de l'écriture scénaristique. C'est connu : la direction d'acteur d'Oliveira fuit le "naturalisme" comme la peste. Cette recherche, que de nombreux réalisateurs contemporains ont à cœur avec plus ou moins de bonheur, Oliveira la mène incroyablement. L'écueil du vite nommé "amateurisme", qui ne semble parfois pas si éloigné aux yeux du dit "grand public", ne saurait menacer ici. Sans doute d'une part parce que le travail d'énonciation s'inscrit au double service d'une langue (le portugais) et d'une écriture (Bessa-Luis de manière récurrente donc), et d'autre part grâce au travail suivi avec de nombreux comédiens issus de familles devenues indistinctes : celle des acteurs de métier (avec Diogo Doria par exemple, ou Leonor Silveira dont la précision et l'apparente aisance de l'intégration du "chemin" Oliveira est confondante, notamment dans Le Miroir Magique) et celle des parents (Ricardo Trepa, petit-fils du réalisateur, Leonor Baldaque, petite-fille de l'écrivain, pour ne citer qu'eux), qu'ils aient choisi d'intégrer totalement la "profession" ou non.

Que cette arrivée des proches dans la cartographie des interprètes n'ait pas perturbé l'équilibre fragile d'une telle direction d'acteurs - répétons, répétons : c'est une des choses les plus difficiles qui soit (bien plus que de prendre quinze kilos ou de les perdre pour conjurer l'imposture incontournable de l'acteur et/ou celle d'être "dans la peau du personnage") - se mesure aussi à l'exigence en partage du metteur en scène. S'il est une chose toute simple que Doria a pu dire, comme l'ayant frappé à ses débuts avec le maître portugais et qui m'a beaucoup ému : comment Oliveira se conduit de même manière avec tous, acteurs débutants, peu connus ou stars internationales (Deneuve, Piccoli, Malkovich, etc.).

Bref,
même pour moi qui hais toujours autant voir les films à jeun : quel heureux matin que ce samedi-là, dans cette joyeuse famille recomposée.

 

  Espelho Magico - Manoel de Oliveira
 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

BAB 16/08/2009 18:35

Ah ben si, ça marche maintenant. Je suis arrivé par là, si c'est bien pour toi de le savoir ;-)Et "Parfums de Lisbonne", alors, tu comptes voir la suite à Lisbonne ?

D&D 17/08/2009 03:44


I see...

Pour "Parfums", je crois que ça va pas bien coller niveau dates, j'envisage le retour à Lisbonne un peu plus tard, après Porto et... ;-)


Jean Monere 19/07/2009 23:47

Bonjour,Je fais une recherche personnelle au sujet d'une actrice peu connu qui a joué avec Manoel de Oliveira dans  le film "A cancao de Lisboa" qui fut présenté la première fois en 1933 à Lisbonne. IL s'agit de  ANA MARIA.Celui-ci joue le rôle de Carlos et est l'ami de Ana Maria qui est le nom de l'actrice peu connue et qui a joué uniquement dans ce film me dit-on.Alors je veux connaitre la carrière de Ana Maria, ou bien de quelle manière elle a orienté sa vie personnelle après ce film.Je vous remercie de me faire parvenir toute information à son sujet.Jean Monere 

D&D 20/07/2009 00:33



Bonsoir,

J'ai effectivement entendu parler de ce film mais ne l'ai pas encore découvert. Vous ravivez ma curiosité.

Pour votre recherche, je ne peux être d'un très grand secours, mais vous n'êtes peut-être pas familier d'imdb alors je vous invite ici. Vous verrez qu'elle semble créditée pour d'autres titres. J'attire votre attention sur le "contact", dans "biographical", colonne de gauche. Le fait que le lien soit
actif semble indiquer, si le site est bien à jour, qu'une agence (sans doute), fait le relai avec sa carrière. Je ne peux vous en dire plus car cette rubrique n'est réellement accessible qu'en
souscrivant en tant que professionnel : essayez peut-être, il y a souvent des offres gratuites de "découverte" pour quelques jours.

En espérant que cela vous sera utile.



vita 15/06/2009 20:37

Le cinéma est vraiment une science...Moi, je le vois comme un plaisir auquel je m'abandonne..VITA

D&D 16/06/2009 02:52



C'est drôle, je pourrais souscrire entièrement à ces phrases... Au sens où science et art se rejoignent peut-être en leurs extrémités intuitives et créatives... Au sens où quand l'abandon n'est
pas démission ou fatigue, il est des plus beaux états qui soient...



SysTooL 14/06/2009 12:03

Merci pour cet article passionné, D!Bon dimancheSysT

D&D 15/06/2009 04:20


Merci à toi, mon cher docteur. Et passe une bonne semaine ;-)


Benoît 14/06/2009 01:12

salut D. J'espère que tout va bien de ton côté. J'ai eu fini mes examens. Normalement ils se sont bien déroulés. Dans deux jours je pars en vacances (mardi donc). Je vais dans le Sud de la France à Montpellier profiter un peu du soleil. :) A bientôt. ;-)

D&D 15/06/2009 04:19



Salut Benoît,

Alors ça, c'est la double bonne nouvelle du week-end : bon déroulement des exams et vacances en perspective, voilà qui est fort joyeux à lire :-)

A très bientôt ;-)



Présentation

  • : Le blog de D&D
  • Le blog de D&D
  • : analyses, critiques de films, notes sur des œuvres ou des artistes, et autoportrait en cinéma : petits dialogues et vie avec le septième art...
  • Contact

Dans les salles...

(et dans d'autres mots)

 

 

 

Un Château en Italie

- Valeria Bruni-Tedeschi

 

Un Château en Italie - Valeria Bruni-Tedeschi

 

Prince Avalanche

- David Gordon Green

       

 

Prince Avalanche - David Gordon Green

 

Tip Top

- Serge Bozon

 

Tip-Top---Serge-Bozon.jpg

 

La Bataille de Solférino

- Justine Triet

 

La Bataille de Solférino - Justine Triet

 

 

&

on en reparle

 

 

Spring Breakers

- Harmony Korine

 

Spring Breakers - Harmony Korine (02)

 

Frances Ha 

- Noah Baumbach

 

Greta Gerwig - Frances Ha

 

Cloud Atlas

- Wachowski

 

David Gyasi - Cloud Atlas

 

 

 

Recherche

Contact

D&D