Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 03:35


Pina Bausch _ Tanztheater Wuppertal


J'ai toujours été assez friand de certains chiffres, ceux qui donnent des faits (parce que les maths, euh…). J'en consulte régulièrement, des plus anecdotiques aux plus douloureux.


Pour les gens nés en France à partir des années 70, est-il possible de se souvenir d'un moment où les fractures de tous ordres n'aient pas fait que croître ?... Il paraît que c'est la crise. Que c'est plus grave que jamais. Et ce n'est pas que j'en doute mais : pas nouveau, ni né d'on ne sait où - hou hou ! - ou sans deviner pourquoi. Perso, jamais connu autre chose. Que ça. La crise. Pas de bol. Pas de cul. Et le sida par-dessus.

On fait avec ?...

Alors, si tu n'es pas bien né, j'espère que tu te tiens bien à carreaux si tu veux garder ou gagner un boulot… Je plaisante, bien sûr ! Mieux vaut en rire, on dit comme ça : disons que c'est le minimum syndical, d'en rire, comme souvent. Un ange passe… (Et c'est pas MOIJE, sérieux).

En espérant donc que tu tiens le coup, et plutôt d'une autre que de l'une manière, tu ne seras pas sans te réjouir d'être assuré que moizaussi, je tiens le coup - si tant est qu'il eût été permis d'en douter. C'est donc dans la joie la plus partagée qui soit que j'ai l'immense honneur d'annoncer officiellement le lancement de la Saison III de ce blog qui fêtait avant-hier ses deux ans (dans une discrétion qu'on lui sait gré de ne faire durer plus longtemps).



25 images - le blog de D&D - 2009


En parallèle (de quoi ? : soin est laissé aux lecteurs magnifiques de retrouver le bon fil), une autre fracture n'en finit peut-être plus de croître entre les films qui font des entrées en salle (où le puritanisme se porte à merveille, merci), et ceux qui nous - les gens dont la colonne vertébrale est aidée, pour tenir, par la pellicule - travaillent, et qui travaillent le cinéma... J'ai toujours regardé les box-offices, me suis longtemps réjoui des succès et des semblants de réconciliations même fondées sur les malentendus les plus évidents, tout au moins via la fréquentation d'Ile de France (la fréquentation nationale semblant plus étroitement liée encore aux campagnes marketing les plus martelées). Et maintenant, il n'y a presque plus rien. Plus rien, souvent. Et oui, c'est ainsi : il n'y en a presque plus que je peux voir, ou souffrir. J'essaie toujours, mais c'est de plus en plus difficile, et à l'impossible, tout de même, je ne puis être tenu ! Mais je ne me plains pas, puisque je trouve que Gran Torino est un beau film. C'est déjà ça. Je l'ai échappé belle :-)

Je me souviens que lancer ce blog c'était aussi tenter une autre toile pour ne pas lâcher celle qui m'importe le plus : créer des rendez-vous pour traduire en mots un chemin, et approfondir, tenter de gagner en justesse et en partage. Le premier effet net, permettez, est que je retourne davantage au cinéma, ce qui pourrait suffire très égoïstement à ma plénitude (d'ailleurs, cette saison-ci, il va vraiment falloir que je me mette à parler du cinéma dans les salles, de ce qu'il peut y avoir d'à propos à découvrir un film dans le lieu pour lequel il a été désiré).

Le second effet certain : mon attention née pour le web. Me voilà retrouvant des choses qui m'interpellent alors que c'en est bien fini de la presse, tout au moins celle vendue en kiosque qui, à quelques signatures près - et non plus quelques titres -, ne propose désormais que publi-reportages plus ou moins bien maquillés, ou goûts et couleurs assénés sans véritable trace d'un point de vue critique sensible et/ou pensé. Je trouve.

Il y en a d'autres (effets), j'y reviendrai, mais bref, voici venu le temps d'une réorganisation de ma vie'rtuelle car je sens bien que - même si j'ai baissé mon rythme de publication par rapport à ma première année - je peine à sortir des articles un peu étoffés ou qui me semblaient tels... Alors, je fais un pari sur MOIJE : je recommence.

En attendant de redevenir un peu plus consistant donc, le blog est à peu près mis à jour dans ses atours pour sa nouvelle saison : dans son aspect le plus cosmétique (avatar et zoli-lignes colorées) ou dans ses "pages" actualisées - "Précisions... ou Listes" dans la colonne de droite -, et j'ouvre donc ma galerie 2009, les hasards de la distribution me dessinant cette année beaucoup plus densément que la précédente (pourtant bien aidée par la sortie tardive du Costa)… E la dance va



You Rock my World _ 2001 _ Capture


Partager cet article

Repost 0

commentaires

comprendre 13/07/2009 01:17

'jour. "J'ai toujours été assez friand de certains chiffres, ceux qui donnent des faits (parce que les maths, euh…). J'en consulte régulièrement, des plus anecdotiques aux plus douloureux." Ah oui, la réalité factuelle rendue intellegible grâce aux chiffres, à la fois objectifs et efficaces. Le chiffre, en tant que tel, est une donnée brute qui doit être appréhendée avec un peu de recul et de "contexte". J'aime bien les chiffres moi aussi, tu dois t'en rappeler ;) Avant la crise, le blog de comprendre employait un contrôleur de gestion qui avait le mérite de faire apparaitre quelques vérités à travers un évantail de chiffres et d'indicateurs. Il a été le premier à être licencié, il y a des vérités qui ne sont pas toujours bonnes à dire. De plus, il s'était fait tout plein d'ennemis et cela contribuait à entretenir un climat délétère dans mon équipe (sans parler du fait qu'il avait été, un temps, le prétendant de la standardiste). Bref, il est parti et, m'a-t-on dit, serait devenu responsable du rayon "frais" dans une grande surface. "Perso, jamais connu autre chose. Que ça. La crise." Ah non, pardon Messieurs, mais là on parle de lourd, la dernière fois que tu as connu ça c'était en 73/74 avec le choc pétrolier. Il y a eu des périodes fluctuantes, surtout dans les années 90, mais jamais de crise "dure" comme on le vit présentement. Les sous-traitants qui se cassent la gueule en chaîne, comme des dominos, c'est du vrai de vrai. Je pense que les médias aiment bien nous maintenir, depuis vingt ans au moins, dans un doux ronron de "hausse du chômage", "pouvoir d'achat", "moral des ménages en baisse", "inflation à la hausse", ça doit les rassurer eux aussi, mais là on est par-delà le ronron, on est bien dedans. Souviens-toi du déficit public ;) Mais comme tu le dis, l'essentiel est de tenir le coup ! La suite, un jour. Bonne nuit, comprendre

D&D 13/07/2009 04:23



Bonsoir comprendre,

Qu'est-ce que tu m'as fait rire, encore, avec le contrôleur de gestion du blog ! Ne doute pas que D&D corporate se soit également séparé du sien avec pertes et fraces :-)))

Sinon, sur la question de la "crise", je suis bien d'accord qu'elle a une ampleur qui n'a pas de précédents récents. Simplement, je reste attaché à "l'autre réalité" - la vérité est ailleurs
:-) - de tout cela. Pour faire très court : les générations précédentes n'ont pas connu cette névrose particulière de la disparition du
"plein emploi". Cela commence très tôt (à l'école) et ne peut être réduit aux effets de manche des médias. 73/74, c'est pas loin de ma naissance, de la tienne non plus, probablement. Et
n'oublions pas ce qui a donné lieu à "Vive la crise" dans les années 80. Je précise que je ne cherche pas non plus à dire que c'était plus facile, avant. Mais il y a une "terreur" économique
particulière, certes amplifiée (et actualisée) mais qui dans ses mécanismes n'a pas changé, je trouve (et pour cause, les raisons n'ont pas changé non plus de nature). A la limite, je pourrais
presque dire qu'il y a la question du soulagement, sur ce plan-là - la peur, et ce qu'elle génère : tu vois, on y revient ;-) -, que ça
arrive pour de bon. Et donc, maintenant, c'est l'heure de la bataille finale :-)))

La suite, une nuit.

A plus comprendre ;-)




VITA 06/07/2009 21:37

De la densité...tes mots la donnent...et le non-dit, et les phrases suspendues...tes articles m'emportent tjs, souvent, je n'ai pas vu les filmes, alors , je les imagine...un critique super critique sans âme, non merci, je préfère MOIJE. Et c'est parti pour D&D III. Bises  VITA

D&D 07/07/2009 05:14


Bonsoir Vita,

MOIIJE vais décidément tâcher d'être un peu à la hauteur d'un si bel encouragement, alors !

Merci beaucoup, Vita. A bientôt. Bises.


poteet 06/07/2009 21:26

bon encore un coucou pour la route.... a +

D&D 07/07/2009 05:06


Elle est bonne, celle-là


poteet 06/07/2009 21:24

coucou, milliards de bisous, je passe en coup de vent, suis archi creved, pense à toi bises reviendrais lire ton article.... :0010: promis

D&D 07/07/2009 05:06


Coucou,

Ben je comprends que tu sois crevée, et si je me souviens bien : demain est un jour important ;-)

Plein de bisous et à demain chez toi alors !


comprendre 05/07/2009 23:43

Stupéfiant qu'il n'y ait, à cette heure, pas encore eu de commentaires à cet article "coup de tonnerre dans un ciel d'été" ! Dense et personnel. Je (un MOIJE qui vit ailleurs, plus loin) partage beaucoup, et désapprouve un peu. Je vais laisser les autres gens (des MOIJE différents du MOIJE qui vit ailleurs, il parait que ça forme un ensemble hétérogène mais néanmoins de même essence, va comprendre Charles...) engager la discussion, je (le MOIJE du début, mais non, pas le tien, le mien, pfffff, tu le fais exprès ?) me limiterai aux traditionnelles félicitations pour cette année supplémentaire sur le ouéb, en espérant qu'il y en ait tout un tas d'autres. Je reviendrai*. comprendrePS : * je reviendrai notamment lire l'article que tu nous prépares (depuis novembre 2008) sur la peur / l'horreur au cinéma, tout en signalant que Rosemary's baby vient d'être rediffusé sur le hertzien (france 3 il me semble) et que deux classiques de Mario Bava (dont le slasher "la baie sanglante", intéressant sur le plan historique) sont actuellement projetés dans ton "ciné de quartier".

D&D 06/07/2009 04:35



Bonsoir comprendre,

C'est Gran Torino que tu désapprouves, non ? Ou j'oublie quelque chose ;-)

En tout cas, ton amicale indignation est sympa, mais soyons justes : il y a avait tout de même un commentaire, seulement la presentation ne rend ça clairement visible qu'à partir du second. En
tout cas, si mon humilité avait besoin d'un rappel à ordre, c'est plutôt pas mal :-)))  Mais je crois connaître assez d'éléments de réponse sur ce sujet (la raréfaction des commentaires ici), on en reparlera, si ça te branche.

Merci pour tes félicitations, bien drôles qui plus est, et... ah... Mario Bava... Je n'ai encore rien vu de lui... Là, là, tu vas pas me dire que c'est pas une honte, quand même. Décidément, va
falloir attendre encore un peu pour le billet "serpent de mer" !

Bonne semaine comprendre :-)



Présentation

  • : Le blog de D&D
  • Le blog de D&D
  • : analyses, critiques de films, notes sur des œuvres ou des artistes, et autoportrait en cinéma : petits dialogues et vie avec le septième art...
  • Contact

Dans les salles...

(et dans d'autres mots)

 

 

 

Un Château en Italie

- Valeria Bruni-Tedeschi

 

Un Château en Italie - Valeria Bruni-Tedeschi

 

Prince Avalanche

- David Gordon Green

       

 

Prince Avalanche - David Gordon Green

 

Tip Top

- Serge Bozon

 

Tip-Top---Serge-Bozon.jpg

 

La Bataille de Solférino

- Justine Triet

 

La Bataille de Solférino - Justine Triet

 

 

&

on en reparle

 

 

Spring Breakers

- Harmony Korine

 

Spring Breakers - Harmony Korine (02)

 

Frances Ha 

- Noah Baumbach

 

Greta Gerwig - Frances Ha

 

Cloud Atlas

- Wachowski

 

David Gyasi - Cloud Atlas

 

 

 

Recherche

Contact

D&D