Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 07:50


 

Cate blanchett - Blue Jasmine - Woody Allen

 

 

 

 

J'aime bien le travail d'Isabelle Czajka, même si son troisième long me laisse davantage sur ma faim que D'amour et d'eau fraîche voire L'Année suivante. C'est aussi, mais pas seulement, que ses variations sur les classes moyennes (upper cette fois) restent trop peu abordés par le cinéma français : cette manière de creuser un sillon m'est sympathique. Et puis, il y a ce lien aux acteurs : le casting est une nouvelle fois assez impeccable dans La Vie domestique, et heureusement sans tomber dans le "film d'acteurs". Le plus stimulant pour moi se joue là, et avec Emmanuelle Devos (ahhhhhhhhhh... Emmanuelle Devos...) cette fois : c'est l'espace où vient tout à coup lâcher le corset de la sur-écriture du scénario. Ainsi de la scène du repas final où, à l'issue d'une "révélation" violente, Emmanuelle Devos s'isole dans "sa" cuisine : tout à coup, un indécidable poignant surgit - sans que l'on craigne un bigger than life déplacé -, une justesse non photocopiée vient me terrasser. Et aller chercher ces moments-là, ensemble, ce n'est pas rien. (En outre, ça me redonne de l'air de voir un peu le cinéma aux côtés de femmes.)

 

Il y a un peu de ça aussi dans le dernier Woody Allen, sur un autre sillon, plus expérimenté et probablement plus profond, dans des modes de jeu totalement étatsuniens. Mais le coeur du film serait avant tout là, dans cette manière de créer quelques instants inouïs avec Cate Blanchett portant sa virtuosité technique à l'incandescence. Elle est vraiment exceptionnelle dans Blue Jasmine.

 

L'autre point commun qui m'apparaît, c'est un écueil d'écriture tendance "jabac" (j'aime bien les "jabac", mais si quelqu'un ne vient pas contrer leur penchant, c'est terriblement mortifère, ce que ces deux films sont un peu, surtout le Czajka). Le Allen est sûrement plus riche, et c'est la moindre des choses, mais sa misanthropie (qui bride aussi un peu artificiellement l'écriture et le regard) fait que je ne lui resterai peut-être pas beaucoup plus attaché. Ce qui m'importe : deux films que l'on peut s'offrir pour leur dynamique entre une actrice et leur metteur en scène (ce qui reste bien plus rare donc que des films s'endormant sur des performances d'acteurs).

 


 

 

Emmanuelle Devos - La Vie domestique - Isabelle Czajka

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by D&D - dans Brèves
commenter cet article

commentaires

dasola 07/11/2013 08:15


Bonjour, les deux films m'ont plu tous les deux pour différentes raisons: le premier pour le scénario et cette façon très feutrée d'évoquer la solitude de toutes ces femmes (il y a plein des
comme elles) et le deuxième parce que Cate Blanchett dans le dernier plan m'a laissée sans voix. Elle est défigurée, méconnaissable: une grande actrice. Bonne journée.

D&D 08/11/2013 08:49



Bonjour Dasola,


Je vous rejoins sur Cate Blanchett - je suis à deux doigts de revoir le film pour elle - comme fort point d'adhésion au Woody Allen. Malgré la justesse d'observation (et de charge) du Czajka, je
reste plus partagé sur le scénario lui-même.



neil 02/11/2013 10:40


Je n'ai pas vu La vie domestique, mais j'ai trouvé Blue Jasmine exceptionnel. Effectivement Cate Blanchett y brille comme un diamant brut, et je n'ai
pas été choqué par la misanthropie du film, qui m'apparait toute "allenienne".

D&D 04/11/2013 03:04



J'ai globalement décroché du travail de Woody Allen depuis une dizaine d'années, mais il me semble quand même que sa misanthropie a passé une nouvelle étape. Je pourrais faire davantage avec si
je la trouvais moins en force qu'ici au niveau du scénario. Mais il faut surtout que je te lise sur ce film !  


 


 



Présentation

  • : Le blog de D&D
  • Le blog de D&D
  • : analyses, critiques de films, notes sur des œuvres ou des artistes, et autoportrait en cinéma : petits dialogues et vie avec le septième art...
  • Contact

Dans les salles...

(et dans d'autres mots)

 

 

 

Un Château en Italie

- Valeria Bruni-Tedeschi

 

Un Château en Italie - Valeria Bruni-Tedeschi

 

Prince Avalanche

- David Gordon Green

       

 

Prince Avalanche - David Gordon Green

 

Tip Top

- Serge Bozon

 

Tip-Top---Serge-Bozon.jpg

 

La Bataille de Solférino

- Justine Triet

 

La Bataille de Solférino - Justine Triet

 

 

&

on en reparle

 

 

Spring Breakers

- Harmony Korine

 

Spring Breakers - Harmony Korine (02)

 

Frances Ha 

- Noah Baumbach

 

Greta Gerwig - Frances Ha

 

Cloud Atlas

- Wachowski

 

David Gyasi - Cloud Atlas

 

 

 

Recherche

Contact

D&D