Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 22:07

 

 

La Vie au ranch - Sophie Letourneur (01)

 

 

 

 

Bluffé par le film (sa première moitié surtout), sa vitalité, la justesse peu commune des situations, leur rendu sonore débordant, je ne suis pas surpris de découvrir ensuite le boulot qui a été investi en amont : le long casting, la phase sonore d'impros et l'écriture qui en a découlé. La restitution de la partition ainsi conçue me transporte assez : c'est plus qu'agréable de voir quelqu'un se lancer vraiment singulièrement dans une aventure.

 

Elle m'intrigue pour de bon cette jeune réalisatrice : en tombant sur cet entretien sur le site filmdeculte, je suis plus que séduit, même si ça parle d'un autre film, que je n'ai pas vu, et qui ne semble intéresser personne (euphémisme). Exemple : 

 

"FDC : Les Coquillettes retourne pas mal de schémas narratifs habituels : ici ce sont les mecs qui font tapisserie et sont relégués au second plan, et ce sont les filles qui sont crues. Le fait que le principal enjeu du scénario soit, pour résumer, de savoir si les héroïnes vont arriver à baiser, est assez révélateur. C’est un ressort scénaristique classique des comédies masculines, mais là d’un seul coup, ça surprendrait presque juste parce que ce sont des filles…

SL : Oui, et c’est ça qui est injuste ! Dans une scène de La Vie au ranch, il y avait une fille qui faisait pipi dans la rue entre deux voitures, et on m’a dit que c’était hyper trash, que ces filles c’était des souillons, alors que si ça avait été un mec ce serait passé comme une lettre à la poste. Sur le même film, on m’a reproché que les filles buvaient trop, mais elles ne boivent pas tant que ça ! Dans n’importe quel film sur des mecs, ils boivent des bières entre potes tranquillement et tout le monde trouve ça normal. C’est ça aussi qui m’intéresse finalement : de donner une autre image de ce qu’on peut attendre d’un personnage féminin. Quitte à exagérer un peu, parce que mon but ce n’était pas de représenter des filles qui sont exactement comme ça dans la vraie vie. Je tenais à forcer le trait, mais c’est déjà ce qui se fait dans la plupart des films sur des mecs. Il y a par exemple un sujet qui revient souvent dans les comédies américaines, de American Pie à Supergrave, c’est « qui va perdre sa virginité, qui va coucher avec une fille avant la fin de l’année ? ». Cet enjeu est omniprésent mais ça ne veut pas dire pour autant que ça résume toute l’identité de ces personnages masculins. Or là, on fait de cette quête une définition de ces filles, de qui elles sont, alors que c’est juste un principe de comédie. Ce n’est pas du tout un portrait de filles dont la vie se résumerait à ça."

 

Bref, en ce qui concerne La Vie au ranch : joli, souvent très drôle et tonique portrait de groupe (amusant de l'avoir découvert le même jour que Memory Lane, même si les films sont très différents par ailleurs), et du décollement du personnage de Paméla. Mais pas envie d'écrire grand chose, j'aime vraiment comment elle parle, elle (et là, c'est sur Critikat):

 

"C: Et pourquoi la bande sonore est-elle constamment saturée de sons ?

SL : Ça c’était complètement fabriqué. Dans les improvisations elles parlaient de façon assez claire, chacune leur tour, il y avait quelque chose de distendu par rapport au film. Après pour moi l’enjeu était de rétracter le temps et de créer comme une caisse de résonance pour amplifier le côté bruyant du groupe et aussi pour faire en sorte que les voix ne puissent pas s’isoler, parce que finalement c’est un petit peu le sujet du film, c’est de trouver sa propre voix, dans les deux sens du mot. C’était important que pendant tout le début du film il n’y ait pas vraiment de voix qui se distingue et qu’on puisse entendre la voix du groupe, qu’on puisse identifier le groupe – que ce soit à l’image ou au son – comme le personnage principal."

 

 

 

 

(Billet rétro-publié le 30 août 2013)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by D&D - dans Brèves
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de D&D
  • Le blog de D&D
  • : analyses, critiques de films, notes sur des œuvres ou des artistes, et autoportrait en cinéma : petits dialogues et vie avec le septième art...
  • Contact

Dans les salles...

(et dans d'autres mots)

 

 

 

Un Château en Italie

- Valeria Bruni-Tedeschi

 

Un Château en Italie - Valeria Bruni-Tedeschi

 

Prince Avalanche

- David Gordon Green

       

 

Prince Avalanche - David Gordon Green

 

Tip Top

- Serge Bozon

 

Tip-Top---Serge-Bozon.jpg

 

La Bataille de Solférino

- Justine Triet

 

La Bataille de Solférino - Justine Triet

 

 

&

on en reparle

 

 

Spring Breakers

- Harmony Korine

 

Spring Breakers - Harmony Korine (02)

 

Frances Ha 

- Noah Baumbach

 

Greta Gerwig - Frances Ha

 

Cloud Atlas

- Wachowski

 

David Gyasi - Cloud Atlas

 

 

 

Recherche

Contact

D&D